Identifiants personnels



Retour à l'accueil > En vente > "Demain, ma ville" est en vente

Nouveau magazine - Sortie le 12 mars

"Demain, ma ville" est en vente

12 mars 2014

Nos abonné-e-s recevront le magazine par courrier mi-mars. Merci de votre soutien et de votre patience ! L’équipe de Friture Editions.


Les bons comptes font les bons journaux

"Demain, ma ville ". Et si nous imaginions tous ensemble la cité idéale ? Celle où il fait bon vivre, bon de travailler, de se déplacer, respirer ou vivre ensemble. A l’heure des élections municipales qui installeront pour six ans des visions politiques pour mener à bien les affaires de la cité, nous avons lancé sur le site www.frituremag.info un grand forum pour recueillir les propositions de nos lectrices et lecteurs afin de dessiner ensemble l’"Urbi" de nos rêves. Avec ce numéro spécial, le débat se prolonge. Comment se déplacer dans les métropoles qui poussent ça et là, à l’heure où la moitié de la population mondiale vit dans des ensembles urbains ?
Comment se loger, faire face à l’étalement urbain ? Comment s’adapter au changement climatique ? La transition énergétique trouve-t-elle dans les environnements urbains son nouveau terreau de développement ? De quelle façon mettre en place de véritables démocraties locales et participatives ? Quelle place donner aux espaces verts, à la biodiversité ? La ville de demain sera-t-elle "intelligente", bourrée de réseaux, de connexions, de caméras ? Comment assurer développement économique, démographie galopante, en garantissant une place pour tous ? Les grands centres urbains vont-ils vider les campagnes de leurs habitant-e-s et ainsi rayer de la carte les villages ruraux, les villes moyennes ?

Autant de questions qui sont traitées et développées dans ce N°21 à travers des contributions d’urbanistes, architectes, paysagistes, chercheurs ou simples "citoyens". Un numéro également richement illustré, grace à ces illustrateurs, dessinateurs ou collagistes que nous avons rencontrés aux coins des rues du grand Sud-Ouest. Preuve que le talent pousse à nos portes. Car si nous nous penchons sur les phénomènes urbains, Friture Mag reste toujours ancré sur ce territoire, à la recherche de nouveaux récits, écrits et visuels.
Mais le monde de la presse est malade, et le diagnostic pour notre revue est préoccupant. Vous êtes aujourd’hui 500 abonné-e-s à nous suivre et nous soutenir, mais cela ne suffit pas ! Sans subventions, sans aides à la presse que touchent uniquement les "grands" journaux régionaux, avec des recettes publicitaires en baisse, notamment dues à l’incroyable "non soutien" des différentes collectivités (voir page 19), toute l’équipe de journalistes sort d’une "grippe hivernale" qui les a clouée au lit, sans pouvoir travailler.
Ce numéro est en effet réalisé sans eux, pour laisser la place à d’autres plumes, et renflouer les caisses de notre petite structure, qui est toujours aussi, parait-il, appréciée, mais connait bien évidemment des difficultés financières.
Alors, achetez ce numéro, faites-le connaître et circuler, abonnez-vous !
Sinon, cet été, après un nouveau numéro qui sera consacré à "Un éloge de la lenteur", il se pourrait bien que, faute de gaz, la nouvelle poêlée de Friture ne reste au frigo.
On compte sur vous !

Les points de vente : où acheter Friture Mag ?

  • TOULOUSE - Haute-Garonne

Maison de la presse Square Jardin du Capitole Toulouse
Local Friture Mag 9, rue de l’Etoile 31000 Toulouse
Le Recantou 42, rue des 7 Toubadours 31000 Toulouse
Librairie Ombres Blanches rue Gambetta Toulouse
FNAC Wilson (rayon régionalisme) Toulouse
Biocoop Allées Jean Jaurés Toulouse
La cantine numérique 27 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse
Bioccop Purpan 301, avenue de Grande-Bretagne Toulouse
Le Bijou Avenue de Muret Toulouse
Le Txus 9,Rue Saint-Charles Toulouse
La Maison Blanche 10 rue Arnaud-Bernard Toulouse
Chez Ta Mère rue des 3 Piliers Toulouse
Tabac Presse Place du Salin Toulouse
Cinémas Utopia Toulouse et Tournefeuille
Librairie Floury frères. 36, rue de La Colombette 31100 Toulouse
Librairie Terra Nova 18, rue Ga mbetta Toulouse
Restaurant Vélo Sentimental 1 Bd Bonrepos (face à la gare Matabiau) Toulouse
Chez Navarre 49 Grande Rue Nazareth
Librairie L’autre rive 24 avenue Etienne Billières 31300 Toulouse
Librairie La Renaissance 1 Allée Marc Saint-Saëns 31100 Toulouse
Local 2Bouts Friture 22, place du salin 31000 Toulouse
Artisans du Monde 1 rue Joutx Aigues 31000 Toulouse
Etymôn 36 Rue Bernard Mulé 31400 Toulouse
La Chapelle, 36 rue Danielle Casanova à Toulouse
Bar La Loupiote 39 Rue Réclusane 31300 Toulouse
Bar Le Zinzolin 26 Rue des Couteliers 31000 Toulouse
Médecins du Monde 5 Boulevard Bonrepos 31000 Toulouse
Brins d’Herbe 24, place Dupuy 31000 Toulouse
Librairie Ellipses 251 route de Narbonne 31400 Toulouse

HAUTE-GARONNE

La presse de Diane 151 route de Toulouse 31270 Cugnaux
Librairie La préface 35-37 allée du Rouergue 31770 Colomiers
Librairie La Litote 2 Rue Charles de Gaulle, 31190 Auterive
Bioccop Grandeur Nature Route de Baziège 31670 Labège
Biocoop Bio L’Union 2, rue d’Ariane 31240 L’Union

  • AUTRES DÉPARTEMENTS

ARIEGE
Librairie Le Bleu du ciel 15, rue Victor Hugo 09100 Pamiers
Biocoop Mirabelle 20, rue st Vincent 09000 Foix

AUDE
Biocoop Tournesol Rue Chaptal ZAC Les Graves 11000 Carcassonne
Librairie Mots et compagnie 35, rue Armagnac 11000 Carcassonne
Biocoop Floréal 11300 Limoux

GERS
Librairie Tartinerie LIRES Au village 32120 Sarrant
Biocoop Les jardins d’Augusta 32000 Auch
Les petits papiers Librairie 22, rue Dessoles 32000 Auch
Le Migou Librairie 27, rue Dessoles 32000 Auch

HERAULT
Librairie l’Echappée Belle Rue Gambetta 34200 Sète

LOT
Biocoop Cahors 356 Chemin de Belle Croix 46000 Cahors

TARN
Café Librairie Plum 81440 Lautrec
L’ibère familier- Café associatif Avenue Amiral Jean Jaurès 81300 Graulhet

  • BORDEAUX

Librairie Mollat 5 Rue Vital Carles 33080 Bordeaux
La Machine à lire 8, place du Parlement - 33000 Bordeaux -
Le Garage Moderne 1 Rue Etrangers 33300 Bordeaux

Voir en ligne : http://www.frituremag.info/Demain-m...

3 Messages de forum

  • "Demain, ma ville" est en vente Le 31 août 2014 à 20:44 , par Le Vélo Petit Canard

    Quelle proposition ? Cher Philippe, tu passes ton temps à m’éviter depuis bien longtemps (plusieurs années) alors sincèrement je ne vois pas ce que t’apporte ce misérable mensonge. Il n’était pas possible que je fasse un article parce qu’il y avait les rencontres de L’Heureux Cyclage et que j’avais d’autres chats à fouetter... On ne t’a jamais vu dans un atelier-vélo, on ne t’a jamais vu les soutenir (mise en taule du yaourteur à 2 reprises, expulsions des vélorutionnaires, du Sloli 1 et 2, etc.), toi et ton canard vous êtes inexistants sur la scène locale, en dehors d’aller cirer les pompes des élu-e-s de la région ou d’EELV. Alors, si tu veux parler du vélo ce sera avec plaisir, si tu veux que je te ponde un texte pareil, mais tu mériterais d’abord une bonne fessée pour mentir à ce point.

    Répondre à ce message

  • "Demain, ma ville" est en vente Le 21 mars 2014 à 04:23 , par le vélo petit canard

    Ben oui, je lai lu et je suis fort déçu ! Notamment sur le volet "vélo" et mobilités douces, où l’on lit que le futur devrait s’écrire avec les VAE (Vélos Anti-Ecologiques) pour le président de l’association "2pieds 2 roues", où la logique de la mise en ghetto des cyclistes (les fumeuses "pistes cyclables" conçues depuis des décennies pour blesser voire tuer les cyclistes. Alors que le renouveau du vélo tient en grande partie aux ateliers-vélo, qui accueillent plus de 3000 adhérentEs, leur évocation dans "l’article" est si minime cela montre la vision très "mode" que fait Friture : les bobos (bourgeois bohême) sont le modèle à suivre... Le consumérisme et les solutions gadgets sont donc le fer de lance de Friture, quant à la démocratie réelle elle n’existe toujours pas.

    Répondre à ce message

    • "Demain, ma ville" est en vente Le 21 mars 2014 à 11:41 , par Philippe Gagnebet

      Quel sens de la nuance, et surtout quelle malhonneteté. Mr Théron avait proposé il y a deux mois de cela un texte pour ce numéro, qui comme vous avez du le constater n’est fait qu’avec des contributions extérieures. Point de texte de Mr Théron au bout de deux mois... De la critique, de l’insulte, comme d’habitude. Et évidemment, rien sur le contenu de ce numéro, avec sept ou huit contributions sur la ville en transition, les modes doux, le logement, un texte des squatters du GPS... Quant à la pseudo orientation "bobo" de Friture, ça fait bien rigoler... Et bien que les ateliers vélo soient une excellente chose, avec ce genre de commentaires, ça ne donne vraiment pas envie de s’y rendre !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

Le maga­zine papier tri­mes­triel existe depuis 2006. Vous trou­ve­rez ci-des­sous les numé­ros de la nou­velle for­mule, avec les liens sur le som­maire, et autant de dos­siers thé­ma­ti­ques com­po­sés de repor­ta­ges, por­traits, infos pra­ti­ques, port­fo­lios, entre­tiens... Tout ce qui fait le "ton" de Friture Mag.

Bon feuille­tage, bonne lec­ture.

  • Hors-série N°1
  • Numéro 14
  • Friture Mag N°15
  • Le N°16
  • Friture Mag N°17
  • Le magazine N°18
  • Canal hystérique - FritureMag - Le média des possibles
  • Friture Mag N°20
  • Friture Mag N°21 "Demain, ma ville"
  • N°23

A propos de FritureMag

Friture Editions
est soutenu par