Identifiants personnels



Retour à l'accueil > En vente > Sortie du N°18

Magazine papier

Sortie du N°18

12 mars 2013, par Friture Mag

A l’heure de ce qui pourrait être un nouveau scandale dans le monde des producteurs et distributeurs de viande, révélateur d’un système qui n’a semble-t-il toujours pas réglé ses rouages de sécurité alimentaire, nous proposons dans ce nouveau numéro un large dossier consacré aux questions de malbouffes, gaspillages, réseaux de production, diffusion et consommation, aide alimentaire ou montée inquiétante de l’obésité. Attachez vos ceintures, bienvenue dans "Les dessous de table" de la folie alimentaire.

  • Les abonné-e-s ont reçu ce numéro de 80 pages par courrier. Pensez vous aussi à vous abonner, c’est ICI !

Malbouffe(s)

Près de 50 % d’aliments sains sont gaspillés chaque année dans l’Union européenne, par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire, alors que 79 millions de citoyens vivent au dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire d’œuvres de charité. Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés... Les chiffres sont têtus et, en l’occurrence, abondance de biens nuit gravement à notre santé. Le consommateur est sans cesse sollicité par les campagnes promotionnelles des grandes surfaces, souvent mal adaptées à sa consommation personnelle.

Mais le consommateur n’est pas le seul fautif. La restauration collective, par
exemple, ne prend pas assez en compte les besoins de ses utilisateurs. Trop pleines, les assiettes des cantines finissent régulièrement au fond de la poubelle ! Depuis une cinquantaine d’années, et l’apparition de la grande distribution, nos tables débordent. En sommes-nous conscients ? L’an dernier, l’agronome Marc Dufumier signait un livre choc : « Famine au Sud, malbouffe au Nord » dans lequel il disséquait un système fou : un milliard d’individus meurent de faim chaque année au Sud, alors que les hôpitaux des pays occidentaux n’arrivent plus à traiter les cas d’obésité, maladie des temps modernes qui fait désormais plus de victimes que la famine.
La fin des années 90 avait connu la crise de la vache folle, les OGM, le veau aux hormones, la toute puissance des temples de la consommation, la fin des paysans. Face au grand gaspillage et au déséquilibre mondial, de nouvelles tendances apparaissent : campagnes de sensibilisation, accentuation des contrôles sanitaires, labellisation parfois à outrance et prise de conscience des géants de la distribution sur la qualité et l’origine des produits. Du côté du consommateur, le succès phénoménal des AMAP signe le retour du contact avec le producteur, la volonté de choisir ses produits, le ras-le-bol des pesticides et autres intrants. A lui seul, il trace les sillons de nouveaux modes de consommation.

Attachez-donc vos ceintures, et mettez-vous autour de la table pour parcourir notre dossier sur ce thème qui nous concerne vraiment toutes et tous :l’alimentation. Dans ce nouveau numéro, nous partons également du
côté de Bordeaux, où nous sommes de plus en plus présents. A Bassens, un grand chantier vient de débuter et marque peut-être la naissance d’une nouvelle filière, celle du démantèlement de vieux navires. L’événement
est important. A l’heure des débats sur la ré-industrialisation, le deuxième pays au monde pour son activité maritime est enfin capable de recycler ses épaves, souvent gavées d’amiante et de divers produits toxiques.
Preuve que les solutions ne manquent pas.
Friture Mag se veut le relais de ces « Possibles ». Voilà maintenant deux ans que nous les examinons et les mettons en avant sur le site www.frituremag.info, et dans ce cinquième magazine papier nouvelle formule. Le prochain numéro naviguera sur les eaux troubles du Canal du Midi et des voies navigables, de Bordeaux à Sète. Il sera alors temps de se poser sur les berges...autour d’un bon pique-nique.

LE SOMMAIRE

PAGES 4 ET 5 : avant-propos par Emmanuel Grimault et Céline Cassin
PAGES 6 ET 7 : initiatives – Les choix de Friture Mag
PAGES 8 ET 9 : actu – À Bordeaux, on démantèle les vieux navires
PAGES 10 ET 11 : actu - Les bières artisanales se font mousser
PAGES 12 à 14 : grand angle – Toulouse vaut-elle une messe ?
PAGE 15 : utopies – Vers une coopérative intégrale
PAGE 16 : Mémoire – Les 30 ans des CHSCT

Dossier alimentation : l’état des lieux

PAGE 18 : Qu’est-ce qu’on mange ?
PAGES 20 ET 21 : Grand entretien – Jean-Pierre Poulain - Sociologue
PAGES 22 ET 23 : état des lieux – À l’origine étaient les graines
PAGES 24 ET 25 : état des lieux – Dans les entrailles du MIN
PAGES 26 à 28 : état des lieux – Supermarchés, une journée dans les nouveaux temples
PAGE 29 : état des lieux – Une question de sécurité
PAGES 30 ET 31 : état des lieux – Sigles, labels : bienvenue dans la forêt
PAGES 32 ET 33 : reportage – La rue, cantine des plus démunis
PAGES 34 ET 35 : ressourCes – La Méditerranée, vivier en danger
PAGE 36 : ressources – Polémiques sur le foie gras
PAGE 37 : ressources – Le bétail nourri aux OGM
PAGES 38 ET 39 : En bref
PAGES 40 à 53 : portfolio – Tambouilles de stars, par Samson

Dossier alimentation : Les "possibles"

PAGES 56 ET 57 : les possibles – Les nouveaux modes de consommation
PAGE 58 : les possibles – L’expérience Slow Food
PAGE 59 : les possibles – Les Locavores dans leur local
PAGE 60 : les possibles – Contre le grand gaspillage
PAGES 62 ET 63 : les possibles – Poubelles, la vie
PAGES 64 ET 65 : les possibles – Un si GROS problème
PAGE 66 : pages ouvertes – Une vie de régimes
PAGE 67 : pages ouvertes – Les Amap, expérience singulière
PAGE 68 : les possibles – Terres de Figeac
PAGE 69 : les possibles – Dans l’Hérault, un marché en circuit courts
PAGE 70 : les possibles – Une cuisine mobile à Bordeaux
PAGE 71 : les possibles – Planter, c’est résister
PAGES 72 ET 73 : les possibles – Les cuisines métissées
PAGES 74 ET 75 : les possibles – Laissac a oublié la vache folle
PAGE 76 : les possibles – Les Cathares, de « parfaits végétariens »
PAGE 78 : les possibles – L’édition culinaire en plein boom
PAGE 79 : livres – Les choix de Friture Mag


Les points de vente : où acheter Friture Mag ?

  • TOULOUSE - Haute-Garonne

Maison de la presse Square Jardin du Capitole Toulouse
Local Friture Mag 9, rue de l’Etoile 31000 Toulouse
Le Recantou 42, rue des 7 Toubadours 31000 Toulouse
Librairie Ombres Blanches rue Gambetta Toulouse
FNAC Wilson (rayon régionalisme) Toulouse
Biocoop Allées Jean Jaurés Toulouse
La cantine numérique 27 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse
Bioccop Purpan 301, avenue de Grande-Bretagne Toulouse
Le Bijou Avenue de Muret Toulouse
Le Txus 9,Rue Saint-Charles Toulouse
La Maison Blanche 10 rue Arnaud-Bernard Toulouse
Chez Ta Mère rue des 3 Piliers Toulouse
Tabac Presse Place du Salin Toulouse
Cinémas Utopia Toulouse et Tournefeuille
Librairie Floury frères. 36, rue de La Colombette 31100 Toulouse
Librairie Terra Nova 18, rue Ga mbetta Toulouse
Restaurant Vélo Sentimental 1 Bd Bonrepos (face à la gare Matabiau) Toulouse
Chez Navarre 49 Grande Rue Nazareth
Librairie L’autre rive 24 avenue Etienne Billières 31300 Toulouse
Librairie La Renaissance 1 Allée Marc Saint-Saëns 31100 Toulouse
Local 2Bouts Friture 22, place du salin 31000 Toulouse
Artisans du Monde 1 rue Joutx Aigues 31000 Toulouse
Etymôn 36 Rue Bernard Mulé 31400 Toulouse
La Chapelle, 36 rue Danielle Casanova à Toulouse
Bar La Loupiote 39 Rue Réclusane 31300 Toulouse
Bar Le Zinzolin 26 Rue des Couteliers 31000 Toulouse
Médecins du Monde 5 Boulevard Bonrepos 31000 Toulouse
Brins d’Herbe 24, place Dupuy 31000 Toulouse
Librairie Ellipses 251 route de Narbonne 31400 Toulouse

HAUTE-GARONNE

La presse de Diane 151 route de Toulouse 31270 Cugnaux
Librairie La préface 35-37 allée du Rouergue 31770 Colomiers
Librairie La Litote 2 Rue Charles de Gaulle, 31190 Auterive
Bioccop Grandeur Nature Route de Baziège 31670 Labège
Biocoop Bio L’Union 2, rue d’Ariane 31240 L’Union

  • AUTRES DÉPARTEMENTS

ARIEGE
Librairie Le Bleu du ciel 15, rue Victor Hugo 09100 Pamiers
Biocoop Mirabelle 20, rue st Vincent 09000 Foix

AUDE
Biocoop Tournesol Rue Chaptal ZAC Les Graves 11000 Carcassonne
Librairie Mots et compagnie 35, rue Armagnac 11000 Carcassonne
Biocoop Floréal 11300 Limoux

GERS
Librairie Tartinerie LIRES Au village 32120 Sarrant
Biocoop Les jardins d’Augusta 32000 Auch
Les petits papiers Librairie 22, rue Dessoles 32000 Auch
Le Migou Librairie 27, rue Dessoles 32000 Auch

HERAULT
Librairie l’Echappée Belle Rue Gambetta 34200 Sète

LOT
Biocoop Cahors 356 Chemin de Belle Croix 46000 Cahors

TARN
Café Librairie Plum 81440 Lautrec
L’ibère familier- Café associatif Avenue Amiral Jean Jaurès 81300 Graulhet

  • BORDEAUX

Librairie Mollat 5 Rue Vital Carles 33080 Bordeaux
La Machine à lire 8, place du Parlement - 33000 Bordeaux -
Le Garage Moderne 1 Rue Etrangers 33300 Bordeaux

Voir en ligne : http://www.frituremag.info/Le-magaz...

6 Messages de forum

  • Sortie du N°18 Le 30 novembre 2013 à 17:55 , par teteve

    Est-il possible de se procurer (acheter) le Numéro 18 version papier ? merci pour l’info

    Répondre à ce message

    • Sortie du N°18 Le 2 décembre 2013 à 16:18

      Bonjour, ce numéro est uniquement disponible à notre local : 9, rue de l’Etoile à Toulouse. Ou par courrier, mais au prix de 10 euros. Bien cordialement. Friture Mag

      Répondre à ce message

  • Sortie du N°18 Le 7 mars 2013 à 21:02 , par elsa

    Dommage ! On peut pas le trouver chez les Parigots ???

    Répondre à ce message

  • Sortie cette semaine du N°18 Le 11 février 2013 à 17:08 , par Mazeres Maryse

    Bonjour,

    Je souhaite pointer simplement un point que bien peu de personnes releveront, mais qui est en amont de ce scandale de la viande de cheval. Pourquoi tant de viande de cheval à écouler ? Parce que les chevaux ont été interdits sur les routes en Roumanies !!! voilà ce que j’ai entendu dans les médias hier.

    Ne pourriez vous pas faire un bel et hélas triste article sur ce sujet ??? je pense que bien des lecteurs seraient interessés. La traction animale dans les campagnes des pays de l’est disparait à l’heure ou on cherche désespérement des remplacements au pétrole, à l’heure ou nous regrettons la vitesse toujours plus grande ; Tous ces chevaux seraient encore en vie, et leur propriétaires plus riches de leur patrimoine, si une maudite loi européenne n’était pas intervenue ? Qu’en est il vraiment, j’aimerais bien savoir ?

    http://mazeresmaryse.chez.com Une ancienne agricultrice bio, passionnée de pédagogie et de patrimoine, (je file la laine) et partage ma passion avec le public ;

    Répondre à ce message

    • Sortie cette semaine du N°18 Le 12 février 2013 à 09:50 , par Darna

      Ne pas oublier les chevaux de course blessés qui finissent également aux abattoirs. En effet leur métabolisme ne leur permet pas de rester trop longtemps couchés pour pouvoir être soignés. La viande chevaline était consommée en France, il y avait même des boucheries spécialisées. Pourquoi cet animal serait-il + noble que d’autres qui naissent et croupissent en batterie ? Le problème concerne cet engouement pour l’"amour" de la chair d’autrui, à tous moments de la journée et le manque de volonté à changer son alimentation. Peu importe les pesticides qui contaminent leur sang et les toxines multipliées par 1 existence confinée et douloureuse, la "technologie" est là pour "soigner" (illusion) les maux des consommateurs, pour le + grand bonheur de l’industrie pharmaceutique et de celle du nucléaire. Le problème concerne, en final, le manque d’empathie des humanoïdes incapables de dépasser leur bestialité originelle.

      Répondre à ce message

  • Sortie cette semaine du N°18 Le 11 février 2013 à 15:19 , par turbulent silence

    l’Aude à la bio c’est la foire bio qui se tient les 3 et 4 aout à COUIZA dans l’Aude. le thème sera cette année : DEMAIN ON MANGE QUOI ? agro-écologie/ souveraineté alimentaire/ ressources hallieutiques/ qualité alimentaire/ végétarisme ... comme d’hab plus de 100 stands d’alimentation locale, bio et d’associations militantes c’est NATURE ET PROGRES qui l’organise <np11@laposte.net> Maison Paysanne rue des genêts 11 300 LIMOUX 04 68 20 94 75 Permanences les mardis et jeudis de 10h à 17h

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Le maga­zine papier tri­mes­triel existe depuis 2006. Vous trou­ve­rez ci-des­sous les numé­ros de la nou­velle for­mule, avec les liens sur le som­maire, et autant de dos­siers thé­ma­ti­ques com­po­sés de repor­ta­ges, por­traits, infos pra­ti­ques, port­fo­lios, entre­tiens... Tout ce qui fait le "ton" de Friture Mag.

Bon feuille­tage, bonne lec­ture.

  • Hors-série N°1
  • Numéro 14
  • Friture Mag N°15
  • Le N°16
  • Friture Mag N°17
  • Le magazine N°18
  • Canal hystérique - FritureMag - Le média des possibles
  • Friture Mag N°20
  • Friture Mag N°21 "Demain, ma ville"
  • N°23

A propos de FritureMag

Friture Editions
est soutenu par