Identifiants personnels



Retour à l'accueil

En bref

13 janvier 2016

Un documentaire tourné à Toulouse bat des records d’audience au Maroc

Le documentaire Les filles de la lune produit en 2003 à Toulouse réalise un record d’audience sur la chaine marocaine 2M. Ce soir la chaine rediffusera le documentaire « Les filles de la lune » produit par Vincent Barthe et réalisé par Laurent Aït Benalla et Mohamed Atif. Dimanche dernier ce film avait réalisé au Maroc un score d’audience exceptionnel : près de 33% de part d’audience ! Plus de 3,2 millions de téléspectateurs. Exceptionnel pour un documentaire diffusé sur la chaine privée marocaine 2M. 


Les filles de la lune par les-films-de-la-castagne

L’histoire de ce film n’est pas récente et elle est attachée à Toulouse et à notre grande région : Laurent Aït Benalla et Mohamed Atif étaient venus de Montpellier à Toulouse pour proposer il y a près de quinze ans ! Le film avait bénéficié du soutien du fonds Euro-Méditerranéen Medea, produit avec la société Antea et diffusé en avant première à l’Utopia de Tournefeuille en juillet 2003.

Ce documentaire de création made in Toulouse, en coproduction avec la télévision locale aujourd’hui disparue, avec une société de production locale, des techniciens locaux formés à l’ESAV, soutenu par la Région et le CNC est un film à caractère patrimonial, un documentaire de création intemporel, qui peut rencontrer une audience large et populaire 13 ans après sa production.

Pourtant le message qu’il porte est difficile. D’autant plus compliqué en ces temps de régression culturelle. C’est un film hommage à la femme. Les filles de la lune ne sont pas n’importe quelles femmes. Il s’agit de femmes marocaines des campagnes dont le destin est souvent bien vite établi par le poids de la tradition. Certaines d’entre-elles choisissent un jour de rompre avec la fatalité de leur condition en embrassant une carrière d’artistes…. De Cheikhates comment on dit au Maroc. Ces femmes, souvent de condition modeste, sont les dépositaires d’une tradition musicale issue de la campagne. Lourd de conséquences dans une société traditionaliste, ce choix implique une marginalité et une force de caractère qui les rendent attirantes ou détestables, méprisées ou adulées. « On ne naît pas Cheikha, on naît rêveuse  » disent-elles.


6 janvier 2016

Le documentaire "Un toit sur la tête" et les carences du 115

Au 115 de Toulouse, numéro d’urgence pour les personnes sans abri, où des appels aboutissent à des refus qui laissent des familles et des jeunes enfants à la rue. Depuis 3 ans, les travailleurs sociaux du 115 agissent au-delà de leur travail et de la légalité avec le collectif qu’ils ont créé. Le film les accompagne occupant des locaux vides, logeant clandestinement les familles, apportant le soutien indispensable, confrontés aux limites de leur travail, ils ont choisi un engagement politique et citoyen plutôt que de baisser les bras .

Le mardi 12 janvier 2016 à 20H UN TOIT SUR LA TETE de Olivier Cousin au Cinéma Utopia Tournefeuille (séance unique) Le film sera suivi d’un débat en présence des militants du GPS et du CEDIS et du réalisateur Olivier Cousin.

Un toit sur la tête (bande annonce) from Olivier Cousin on Vimeo.


11 décembre 2015

Quand Baylet félicite Aliot...

Lors d’un débat organisé par La Dépêche-TV Sud et Midi Libre à Toulouse, Jean-Michel Baylet (PRG) en a profité pour féliciter tout sourire la tête de liste du Front National Louis Aliot pour..."son parcours hors du commun"

Voir la vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=Prf...


19 novembre 2015

Le Capitole du libre annulé et remplacé par le Bazar du libre

Suite aux attentats de vendredi 13 novembre, aucun événement public ne pouvant se tenir dans les locaux de l’INP-ENSEEIHT, le Capitole du Libre a dû être annulé. Les membres de l’organisation sont déçus évidemment, mais il y a des choses plus graves malheureusement…

Mais ne rien faire n’était pas satisfaisant. Le soutien et l’énergie des bénévoles, des intervenants prévus pour le Capitole du Libre, des responsables des lieux qui nous accueillent, ont construit en 4 jours un nouvel événement.

Toulibre organise le Bazar du Libre depuis mardi, avec la contribution active de Mixart Myrys, Ekito, Artilect la Serre, Etincelle et la Bibliothèque de Toulouse.

« Du Libre aux Communs de la connaissance : pour un dépassement de l’idéologie propriétaire » par Lionel Maurel dimanche 22/11 à 14h à Mixart Myrys

Voici donc le programme de ce bazar organisé en moins de 4 jours, et ça commence ce vendredi à 18h à la Médiathèque !

Conférence Surveillance numérique, nos libertés sont-elles menacées ? Vendredi 20/11 à 18h Médiathèque José Cabanis (1, allée Jacques Chaban-Delmas, Matabiau) avec Stéphane Bortzmeyer et Stanley Claisse

Logiciel libre : développement, contribution Le samedi de 9h30 à 18h30 et le dimanche matin à partir de 9h30 Grand builder Ekito (15 rue Gabriel Péri, Toulouse, Jean Jaurès)

Rencontre DevOps Le samedi à 14h à 18h Etincelle (2 rue d’Austerlitz, Toulouse, Jean Jaurès)

Culture Libre, Creation, 2D, 3D Le samedi 9h30 à 18h30 FabLab/Artilect (27bis Allées Maurice Sarraut, Toulouse, Arènes), avec David Revoy pour Pepper&Carrot, l’équipe de ZeMarmot, Musescore, Blender, FreeCAD

Enjeux du libre, Internet Libre et société Le samedi à partir de 13h30 et dimanche à partir de 11h Mix’art Myrys 12 rue Ferdinand Lassalle, Toulouse, Boulevard de Suisse) avec Stéphane Bortzmeyer, Jérémie Zimmermann, Benjamin Bayart, Oriane Piquer-Louis, Lionel Maurel

Le programme et les informations en détail sont mises à jour en direct sur le site


12 novembre 2015

Toulouse, Capitole du logiciel libre !

C’est évènement qui revient désormais annuellement, autour des débats et enjeux du logiciel libre, à l’INP-ENSEEIHT gratuit et ouvert à toutes et à tous. Cette année il se déroulera les samedi 21 et dimanche 22 novembre 2015. Organisé par l’association Toulibre, avec la participation active des clubs étudiants de l’N7 : TVn7, Net7 CAn7 et Photo7....

Comme chaque année, les thèmes seront aussi bien orientés vers le grand public que vers les plus techniques. Conférences, ateliers, animations seront au programme, ainsi que quelques surprises ! Pas moins de 89 conférences et 26 ateliers auront lieu tout le week-end autour de thématiques sur les enjeux du libre, tels que les biens communs ou le libre en entreprise, la vie privée numérique ou la culture libre, mais aussi plus techniques comme l’embarqué ou la création avec des outils libres.

Et avec des débats accueillant par exemple Adrienne Charmet de la Quadrature du Net et Benjamin Bayart de la Fédération des FAI associatifs, Amaelle Guiton de Libération ou encore Lionel Maurel, juriste et documentaliste.... Vous pourrez également y découvrir des animations autour des imprimantes 3D, et des jeux de création numérique pour les enfants. Un village du libre regroupera des associations qui œuvrent pour la promotion du logiciel libre telles que Framasoft, Tetaneutral ou LinuxFR.

Dates : 21 et 22 novembre 2015 toute la journée Lieu : ENSEEIHT, rue Riquet, Toulouse

L’entrée est libre et gratuite.


0 5 10 15 20 25 30 35 40 ...

Le maga­zine papier tri­mes­triel existe depuis 2006. Vous trou­ve­rez ci-des­sous les numé­ros de la nou­velle for­mule, avec les liens sur le som­maire, et autant de dos­siers thé­ma­ti­ques com­po­sés de repor­ta­ges, por­traits, infos pra­ti­ques, port­fo­lios, entre­tiens... Tout ce qui fait le "ton" de Friture Mag.

Bon feuille­tage, bonne lec­ture.

  • Hors-série N°1
  • Numéro 14
  • Friture Mag N°15
  • Le N°16
  • Friture Mag N°17
  • Le magazine N°18
  • Canal hystérique - FritureMag - Le média des possibles
  • Friture Mag N°20
  • Friture Mag N°21 "Demain, ma ville"
  • N°23

A propos de FritureMag

Friture Editions
est soutenu par